Matéo Maximoff

 

 

 

Matéo avec le Premier Ministre espagnol Felipe Gonzales

Matéo Maximoff nous a quittés ce 24 novembre 1999. Il était âgé de 82 ans. Il nous laisse une œuvre considérable et en particulier de nombreux romans qui retracent ce que fut la vie des tsiganes kalderash depuis leur esclavage en Roumanie jusqu'à la banlieue de Paris (à Montreuil) où il s'était retiré dans la communauté des siens. Ses engagements personnels ont pu être controversés, mais ils n'occultent en rien son talent, et le fait qu'il fut un précurseur qui se battit avec courage en devant maintes fois en payer le prix. Son témoignage est à bien des égards irremplaçable. Aucun de ses romans , les Ursitori, Savina, …etc, ne peut laisser indifférent et "Le Prix de la Liberté" est une œuvre maîtresse. Et c'est pourquoi nous lui rendons ici hommage.

Les siens sauront sans doute mieux que nous retracer sa vie et son œuvre, aussi, nous mettons un lien direct vers le site que l'une de ses petites filles lui consacre.

Lien vers la page personnelle de Matéo Maximoff :

http://www.coopart.org/maximoff/index.htm

 

E-Mail : maximoff@coopart.org