Cliquez pour entendre la voix.

Sid'a i sid'a pregine ade save amen persekutne i siklanes mudarde.

Ne ame sam aday !

Ame sam sarda aday kay tepresanas amare presidanengiro etalo idiyal.

Ad'a, miro ilo, yov cup.

Dik : milyona i milyona terne priline amari vid i jiven amaro jivipe.

Ad'a tu dikhes mudaren krandanes ne nagda Krand!

Des siècles et des siècles de persécutions et d'exterminations cycliques ont passé. Mais nous sommes ici ! Nous sommes toujours ici pour représenter l'idéal éthique de nos glorieux ancêtres ! Ainsi, mon cur, sois tranquille. Regarde, des millions et des millions de jeunes ont accepté notre loi et vivent notre vie. Ainsi, tu vois, on tue les révolutionnaires mais jamais la Révolution !

Vania de Gila-Kochanowski

Intervention au Festival International de Poésie Valmiki

Inauguré par Jayal Singh

New Delhi. 1985.